voyager à six

June 5, 2019

|

En quelques jours seulement, notre façon de voyager à été complètement changée : la routine que nous avions construite patiemment, en essayant toujours d’être à l’écoute des besoins de l’un et l’autre, tout en continuant d’avancer s’est vue soudainement chamboulée :

 

Par les hasards des chemins et de l’aventure, nous faisons maintenant partis d’une fière compagnie de six voyageurs à vélo, partis avec le même objectif : traverser le monde à vélo pour découvrir les chemins et les villages moins fréquentés, à la recherche d’aventures et de rencontres exceptionnelles ! Partis de France à des dates différentes, nous avons eu des itinéraires différents, et par chance, c’est dans les alentours de Florianopolis que que nos chemins se rencontres !

 

En quittant Curitiba, nous avons choisit de laisser aussi la grosse autoroute, et nous nous sommes aventurés sur une piste coupant par les montagnes et la forêt primaire, nous emportant dans une jungle splendide mais emplie de moustiques profitant de l’humidité et des chaleurs tropicales pour s’en prendre à toutes les parties de nos corps laissé visibles. Coupés de tout pour deux jours, nous sortons épuisés et assoiffés en arrivant dans la petite ville de Garuva. Nous nous rendons alors compte que Florian, un breton voyageant seul est à une 50ene de kilomètres, devant nous. A bout de force, et usant d’une motivation inattendue, nous nous rapprochant tant que possible de son campement. Pas assez malheureusement, et il est déjà en route lorsque nous nous réveillons : 120 kilomètres d’autoroute plus loin, nous le retrouvons enfin, face à l’océan, sur une petite plage de sable blanc.

 

Cela fait quatre mois qu’il a quitté la Bretagne, et parcourt le monde en essayant de sensibiliser les gens à la quantité de déchets laissés sur le bord des routes et des chemins. Pour ce faire, il se livre chaque jour au ramassage de débris qu’il rencontre sur son passage. Il a lui aussi effectué une traversée du Sénégal au Cap Vert en Voilier, et c’est un plaisir de partager nos aventures et expériences de cyclo-voyageurs et bateau-stoppeurs !

 

Nous reprenons donc la route à trois, et après une nouvelle portion d’autoroute, c’est Kevin, Guillaume et Denis que l’on rencontre à Florianopolis. Les deux frères ont quitté la France un mois après nous, du parvis de Notre Dame, et Denis les as rejoins au Brésil pour continuer l’aventure avec eux. Ils font halte pour quelques jours afin de se remettre à jours dans leurs montages, et nous en profitons pour faire un tour de la presque île !

 

Quelques jours plus tard, nous nous retrouvons enfin à six lourds vélos, chargés de bonne humeur, d’humour et d’envie de pédaler ! Nous n’étions déjà pas discrets à deux, à six, c’est une véritable colonie suivant l’autoroute brésilienne qui nous amène vers le sud du pays.

 

Nous apprenons à nous connaître, partageons nos habitudes et essayons de trouver un rythme convenant à chacun. A chaque instant, nous échangeons découvertes et astuces apprises en voyage, comparons les expériences vécues et découvrons que celles-ci sont parfois inédites. Le voyage est au centre de toutes les conversations, et nous anime probablement tous autant !

 

Les rencontres que nous faisons à six sont bien différentes de ce à quoi nous avions l’habitude : évidemment, une compagnie de six cycliste prend plus de place que deux voyageurs aux airs égarés. Néanmoins, Brésiliens et Uruguayens ne cessèrent de nous ouvrir leurs portes pour partager des moments mémorables, de nous venir en aide pour trouver un lieu pouvant nous accueillir, et surtout de nous questionner sur notre curieux cortège.

 

Tout au long de notre avancée, nous n’avons cessés de repousser la date de notre séparation : le premiers jours, Florian constatait que nous allions rouler « quelques jours ensemble ». Nous avons pour notre part fait preuve d’une mauvaise volonté remarquable à effectivement reprendre notre itinéraire prévu : toutes les deux semaines, nous ébauchions une alternative nous permettant de repousser les complications que nous faisions traîner, mais à trois reprise, nous ne nous résolûmes à quitter le groupe, et le rejoignons le lendemain, pour repartir de plus belle.

 

Dans cette dynamique de partage et d’apprentissage, notre joyeuse compagnie a suivie toute la côte du Brésil et l’Uruguay, pour arriver jusqu’aux abord de Montevideo, où nos chemins durent se séparer ! Chacun des instants partagés avec Florian, Kevin, Guillaume et Denis est un souvenir auquel on s’attachera et une histoire digne d’être racontée. Merci à tous les quatre, et bonne route, en espérant vous recroiser sur les routes du monde !

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Une rapide traversée

November 22, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 22, 2019

September 5, 2019

June 5, 2019

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Instagram Social Icon