Notes de voyage : Paris - Londres

December 20, 2017

|

Départ le lundi matin. Le vélo enfin prêt, chargé, flambant neuf, il ne nous reste plus qu’à faire nos preuves. Evidemment, le départ se fait sur les chapeaux de roue, et nous sommes partagés entre la hâte de partir et la volonté de nous économiser. Le chemin sur les bords de Seine nous permet de nous mettre en jambes, de nous perdre pour la première fois et d’apprécier les cliquetis de nos montures. Le temps est pour le moment clément, bien que couvert. Très agréable pour commencer !

Au fur et à mesure de la journée, nous traversons maints et maints petits villages, aussi jolis que perdus et (re)découvrons la beauté des paysages de campagne.

 

Le rythme à vélo me plait particulièrement. Malgré mon équipement, j’appréhendais beaucoup ma capacité à coordonner l’avancée physique et l’appréciation des endroits traversés. Nous avançons tranquillement, en alternant départementales, routes de campagnes et pistes forestières.

 

Rouler en automne est particulièrement prenant ; les feuilles jaunes, orange et rouges, couplées aux quelques arbres verts restant, donnent l’impression d’entrer dans un tableau romantique. Le tracé de l’avenue verte amplifie nettement cet effet : de longues lignes droites qui disparaissent avec les quelques collines dans l’horizon.

 

Rouler de nuit me plait aussi beaucoup. Les sentiments s’amplifient : on se retrouve seul face à une route vaguement éclairée, les bruits de l’homme laissent place à ceux de la nature. Le vent dans les arbres, quelques derniers battements d’ailes, les feuilles que l’on soulève en roulant, On sent l’impact que nous avons sur un environnement qui nous accueille et nous laisse vivre le jour, pour reprendre le dessus, une fois nos lumières éteintes.

 

Les rencontres qui ponctuent notre voyage sont évidemment les lumières qui nous permettent de remonter. Une idée exprimée par Julien Leblay dans son Tao du Vélo nous a marqués tous les deux  :  le voyage en vélo est comme la vie en accéléré : des pics d’émotions négatives et positives se suivent et se mélangent. C’est un condensé intense de ce que l’on ressent  et chaque rencontre entraîne un flux d'énergie positive. On attire facilement les personnes et les lieux excentriques.

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Une rapide traversée

November 22, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 22, 2019

September 5, 2019

June 5, 2019

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Instagram Social Icon